String Railway

UGS : String Railway
Catégorie :
Nombre de joueurs

Éditeur

Date de sortie

Âge

Durée de jeu

Partager sur :

  • Description

Description

Type article: Jeux de plateau

String Railway est un jeu japonais qui vous propose de tracer des lignes de train à l’aide de ficelles… dit comme ça, cela peut paraître assez bizarre.

Pourtant, String Railway est une petite merveille ludique d’originalité et de simplicité… alors, comment ça marche ?

Contrôle des billets !

Pour commencer, on utilise une grande ficelle noire pour créer le plateau de jeu. Cela permet d’ajuster la taille du terrain de jeu en fonction du nombre de joueurs. Toutes les lignes de train devront être à l’intérieur.

Ensuite, on place une montagne et une rivière (facile, avec des ficelles !) et le jeu commence.

Les joueurs disposent chacun de 5 ficelles à leur couleur, 4 petites et une grande.

Une tuile « gare de départ » est également à leur disposition, elle constitue le point de départ de la ligne initiale du joueur, mais elle fait partie du jeu : les autres joueurs peuvent chercher à s’y connecter.

Les autres gares du jeu (sous forme de tuiles) sont posées en pile, face cachée, et c’est parti !

Le déroulement du jeu est ensuite d’une simplicité impressionnante : on prend une tuile sur la pile, on réfléchit, on la pose, et on prend une ficelle pour relier une gare où l’on est déjà avec une autre gare du « plateau » de jeu.

Au début, chaque joueur part de sa propre gare, mais il peut ensuite poser une ficelle à partir de n’importe quelle gare où il est présent.

Tokyo, deux minutes d’arrêt !

Plusieurs petites astuces :

1- chaque gare traversée ou atteinte par la ficelle rapporte des points (pour le premier joueur à y parvenir / pour le ou les suivants).

2- traverser la montagne ou la rivière retire un point de votre gain de points avec cette pose de ficelle.

3- toutes les gares ont une « capacité » maximale de ficelles. Cette capacité peut parfaitement être un ! Auquel cas seul le premier joueur à la relier à son réseau pourra en profiter.

4- certaines gares possèdent des bonus/particularités : certaines ont des bonus si elles sont dans la montagne, donc rapportent des points au premier arrivé… en fonction des lignes tracées vers cette gare par les autres joueurs !

Bien entendu, il est fortement conseillé de positionner ses ficelles de façon à traverser plusieurs gares, mais aussi d’embêter un peu les autres… car il y a une autre astuce :

5- traverser la ficelle d’un autre joueur coûte un point !

Et oui, sous ses allures très paisibles, String Railway peut se révéler féroce : vous pourrez par exemple faire des détours alambiqués pour gêner les autres joueurs tout en « réservant » une gare rentable, aller vers la gare de départ d’un autre joueur et générer ainsi des pertes de points s’il trace des lignes dans votre direction, au travers de votre ficelle habilement placée.

Terminus, tout le monde descend !

Lorsque les joueurs ont posé toutes leurs ficelles, la partie s’arrête. Oui, c’est aussi simple que ça. On compte les points, qui sont distribués en cours de partie sous forme de petits marqueurs, et celui qui en a le plus est le vainqueur. Et puis ?

Et puis, on en refait une, parce que c’est rapide (une demi-heure maximum), très fun, et que franchement, placer sa grande ficelle juste devant la montagne pour me faire perdre deux points, c’est franchement injuste !

Doté d’un matériel original, d’une simplicité épurée, String Railway est l’un des fleurons de la famille des jeux de connexion, par sa variété sans cesse renouvelée et sa rapidité.